LEARNING EXPEDITION
AU QUÉBEC

Du 1er au 10 avril dernier s’est envolée vers le Québec une délégation régionale de quatre start-up accompagnées par le service international de la Région Nouvelle-Aquitaine et les technopoles

Bordeaux Technowest, Hélioparc et Unitec. 


ILEE avec Sébastien Cursolle et David Benoot accompagnés par Bordeaux Technowest,  PROF EN POCHE avec Vincent Escudé accompagné par Hélioparc, et NUREA avec Florian Bernard accompagné par Unitec et Bordeaux Technowest. L’entreprise FACIL’ITI a malheureusement dû annuler son déplacement à cause du Covid-19 mais a honoré ses rendez-vous à distance.

HEC MONTREAL.jpeg

La learning expedition, organisée dans le cadre du programme régional et international Sirena Start-up, a eu lieu sur les villes de Shawinigan, Québec et Montréal.

 

Pour rappel, le programme Sirena Start-up est piloté par la technopole Bordeaux Technowest depuis 2018, et a pour objectif d’accompagner le développement à l’international des start-up et technopoles de Nouvelle-Aquitaine. Les autres technopoles collaborant à ce programme sont l'AGROPOLE à Agen, ESTER à Limoges, ESTIA Entreprendre à Bidart avec la Technopole du Pays Basque, EUREKATECH à Angoulême, HÉLIOPARC à Pau, La Rochelle Technopole, La Technopole Grand Poitiers et UNITEC à Bordeaux. 

 

Pour accompagner la délégation étaient présents : Marc Augustin - Coach start-up Bordeaux Technowest et coordinateur du programme Sirena Start-up, Adèle Gédon - Chargée de projet développement international Sirena Start-up, Virginie Gonot - Chargée d’accompagnement start-up chez Hélioparc et coordinatrice French Tech Pau/Béarn, Thierry Ulmet - Directeur du développement chez Unitec, ainsi que Philippe Racineux - Chargé de mission développement international pour le Conseil Régional de la Nouvelle-Aquitaine.

Un week-end à Shawinigan, Mauricie

Pour lancer cette mission, la délégation a été accueillie par l’équipe du Digihub le week-end du 2 et 3 avril, l’incubateur numérique basé à Shawinigan et partenaire du programme Sirena Start-up via la technopole Bordeaux Technowest depuis 2016. Une journée de Team Building a été proposée aux participants à Bicolline, un site d’immersion fantastique à Saint-Mathieu-du-Parc. Le lendemain, Philippe Nadeau, Directeur Général du Digihub a animé une discussion pour comprendre les enjeux du projet récréotouristique de Bicolline, et le potentiel d’intégrer le tout dans un projet Métavers de l’incubateur. 

 

Le week-end s’est terminé par une invitation à un match de hockey par la ville de Shawinigan, en présence du Maire Monsieur Michel Angers et du Président du club des Cataractes Monsieur Roger Lavergne.

Début de la semaine : étape au DigiHub

6EE37D83-FDB6-4231-BFC8-B66263D61743.jpg

Lundi 4 avril la délégation est allée visiter l’incubateur DigiHub. Créé en 2014, le DigiHub est un organisme à but non lucratif. Il fournit un espace de formation, de travail et de démarrage pour les entrepreneurs. Basé au cœur de Shawinigan, le DigiHub participe au tournant de l’économie du numérique au Québec.

Il est devenu un incontournable dans le domaine par sa localisation entre Montréal et Québec, mais aussi pour l’ensemble des acteurs qui y gravitent. 

Les quatre start-up ont pu pitcher devant des acteurs locaux institutionnels et privés, ainsi que d’autres entreprises basées à Shawinigan.

Focus sur les quatre start-up participantes 

ILEE : https://www.ilee.ai/fr/ 

Sébastien Cursolle et David Benoot, co-fondateurs

Ilee développe un assistant intelligent pour toutes les inspections visuelles des secteurs de l’Energie et du Génie civil. Le logiciel développé s’appuie sur des algorithmes qui détectent et analysent tous les éléments dans des photos et des vidéos : les objets, les structures, les matériaux et les défauts. Les résultats d’inspection se traduisent sous forme de rapports, accessibles soit dans leurs applications mobiles et web, soit directement dans les logiciels métiers de leurs clients grâce à leur API.

 

NUREA : https://www.nurea-soft.com/ 

Florian Bernard, fondateur 

 

Nurea développe un logiciel d'analyse d'image (CT scan, IRM) utilisé pour le diagnostic et le suivi de patients atteints de maladies vasculaires. Ce logiciel, utilisé par les praticiens, permet d'automatiser l'extraction d'informations pertinentes et fiables, nécessaires au diagnostic et au suivi diagnostic des patients, et de prévenir les risques cardio-vasculaires.

Les outils d’aide au diagnostic et au suivi patient de Nurea sont basés sur des technologies de modélisation et de simulation numérique transférés d’Inria d’une part, et d’intelligence artificielle d’autre part. La vision de Nurea est de favoriser la médecine préventive pour diminuer le nombre d’accidents cardiovasculaires.

 

PROF EN POCHE : https://profenpoche.com/ 

Vincent Escudé, co-fondateur et CEO

 

Prof en poche propose aux jeunes d’apprendre les mathématiques à l’aide d’outils technologiques : visualisation en trois dimensions, jeux, manipulation, assistant par ordinateur, etc. En 2019, la start-up fondée quatre ans plus tôt a connu un coup d’accélérateur en remportant un marché ouvert par l’Éducation nationale. De cette aventure va naître Mathia, contraction de « mathématiques » et « IA » pour « intelligence artificielle ».

« C’est un tableau de bord pour l’enseignant qui lui permet de programmer des activités.  Elles peuvent se pratiquer seul ou à plusieurs, sur tablette ou ordinateur. Il y a un assistant qui s’adresse à l’élève. En 2021, la start-up a lancé la déclinaison de son concept pour le grand public : "Kidaia".

 

FACIL’ITI : https://www.facil-iti.fr/ 

Frédéric Sudraud, fondateur

 

FACIL’iti est une solution d’inclusion numérique qui permet d’adapter l’affichage d’un site internet existant selon les besoins de navigation d’un maximum d’internautes. 

Objectif : faciliter une navigation autonome sur le web par une expérience utilisateur unique et sur mesure. Le site internet équipé de FACIL’iti s’adapte instantanément selon le filtre sélectionné par l’internaute, qu'il soit handicapé ou ayant juste besoin d'un confort personnalisé. Afin de couvrir un maximum de besoins et une expérience utilisateur sur mesure, FACIL’iti propose plus de 1 200 adaptations et 23 filtres prêts à l’emploi. Quelques exemples : dyslexie, daltonisme, malvoyance, cataracte, DMLA, Maladie de Parkinson, sclérose en plaques, arthrose, presbytie, lumière bleue, mode nuit… ou simple fatigue visuelle.  Déjà + 1 300 000 utilisateurs

En matinée Dominique Oury, Maude Labrosse et Philippe Nadeau nous ont fait visiter le centre entrepreneurial du DigiHub : co-working, bureaux, salles de classes pour les étudiants, Fab Lab, studio de cinéma ou encore salle d’enregistrement de podcast, le DigiHub met à disposition une offre de services et d’accompagnement de qualité, de l’incubation à l’accélération. 

 

Dans l’après-midi, Hélène Simard et Éric Bergeron à l’attractivité et au développement économique de la ville sont intervenus pour une présentation de la ville et de ses marchés. Un atelier a aussi été dispensé par André Menand de l’École des Entrepreneurs du Québec

 

En fin de journée, la délégation a pris la route pour Québec.

1649085012706.jpeg

Mardi 5 et mercredi 6 avril : Semaine du NumériQC à Québec

Durant ces deux jours les start-up et le reste de la délégation ont assisté au salon de la Semaine du NumériQC à Québec : https://semainenumeriqc.com/

 

Composée de cinq journées et de plus de 200 conférences, ateliers, panels et activités de réseautage, la Semaine numériQC rassemble plus de 2500 professionnel(les) du numérique annuellement. Les thématiques du salon sont les suivantes : Culture numérique, Cybersécurité, E-commerce, E-tourisme, IA et données, Innovation et assurances, Innovations gouvernementales, Réalité augmentée et virtuelle.

 

Chaque entreprise a également pu suivre durant ces deux jours soit des rendez-vous à distance soit des rendez-vous en physique pris grâce à la plateforme en ligne du salon proposée par SwapCard, même type de plateforme de réseautage que pour le salon Viva Tech l’an passé. 

 

Mardi matin, toute la délégation a été accueillie par l’accélérateur québécois Le Camp : https://lecampquebec.com/fr/a-propos/ 

 

Le Camp est une entité à part entière de Québec International, l’agence de développement économique de la région métropolitaine de Québec. La délégation a assisté avant une visite des locaux à une présentation sur l’attractivité et les marchés économiques de la ville par Québec International. Les équipes du Camp ont enfin présenté leurs programmes d'accompagnement, notamment le programme Soft Landing à destination des entreprises étrangères souhaitant développer leur marché au Québec. 

LE CAMP.jpeg
1649167726724.jpeg
IMG_1297.HEIC
IMG_1302.HEIC
IMG_1303 2.HEIC

Le mercredi, après la visite de l’incubateur Mycélium, la délégation a rencontré sur le salon le Consul de France au Québec Monsieur Frédéric Sanchez, pour ensuite partir vers Montréal pour la fin de semaine.

Mercredi après-midi une partie de la délégation s’est rendue au Grand Marché de Québec pour visiter l’incubateur alimentaire Mycélium : https://myceliuminc.ca/a-propos/ 

Mycélium est un incubateur-accélérateur d’entreprises en transformation alimentaire dévoué au développement et à la mise en marché de produits alimentaires innovants et à valeur ajoutée. Placé au cœur du Grand Marché de Québec, les créateurs peuvent faire tester leurs produits aux passants grâce au corner dégustation et expérimentation. Les entrepreneurs accèdent en plus d’un accompagnement et d’une mise en réseau avec experts à un processus de test pour leur produit : création dans le laboratoire culinaire, test du produit au centre du marché, vente et commercialisation dans la boutique à l’entrée du marché couvert.

CONSUL QUÉBEC.jpeg

Jeudi 7 avril et et vendredi 8 avril : Montréal

Ces deux jours à Montréal ont permis aux start-up d’honorer leurs rendez-vous sur la grande métropole, et d’assister en parallèle à quelques visites d’incubateurs et accélérateurs dont La Base Entrepreneuriale HEC Montréal et La Piscine, accélérateur d’entreprises dans les ICC (Industries Culturelles et Créatives). 

 

Jeudi 7 avril, nous avons été accueilli par Théo Corboliou et Andréanne Gagnon de La Base Entrepreneuriale HEC Montréal : https://labase.hec.ca/ 

 

La Base Entrepreneuriale d’HEC Montréal accueille des projets de l’incubation à l’accélération. Que le projet soit au stade de l’idéation ou en phase de croissance, porté par un étudiant ou une personne souhaitant reprendre l’entreprise familiale, la Base Entrepreneuriale accompagne sur toutes ces étapes. Trois programmes sont proposés : deux programmes d’incubation “EntrePrism” et “Parcours Rémi Marcoux”, ainsi qu’un programme d’accélération avec la Banque Nationale.

hecmtl.png
logo.png

Une partie de l’équipe Sirena Start-up a également visité le parc industriel et technologique de Laval plus tôt dans la matinée. Le parc est divisé en plusieurs secteurs avec notamment des grands groupes implantés sur l’île : Sciences de la vie et technologies de la santé (Bausch, Roche, La Cité de la Biotech), Technologies de l’Information et des Communication (Proax, Edilex, Terranova, Pyxis), Entreprises manufacturières (Sidel, Lumen, Tornatech), Aérospatial (FACC, Avior, Héroux Devtex), Agroalimentaire (Maple Leaf, Bimbo, Vaillancourt), Services (Deloitte, Desjardins, STL), et enfin économie sociale et commerces. Laval connaît une croissance économique soutenue depuis plusieurs années et a vu son PIB croître de de 4,5% en moyenne entre 2016 et 2019. Desjardins prévoit que Laval connaîtra la reprise la plus forte du Québec avec plus de 11,3% de croissance. 

Plus tard dans la journée, un événement networking a été organisé dans les locaux d’Adsum Consulting Group pour toute la délégation ainsi que celle du cluster régional Alpha RLH, qui était présent à Montréal au même moment pour une mission parallèle destinée à ses adhérents.

soirée Montreal.jpeg

Vendredi 8 avril, dernière journée de la learning expedition, une partie de la délégation s’est rendue à La Piscine dans le quartier de Griffintown. Nous avons été accueilli par Delphine Beauchamp, Directrice générale, ainsi que Camille Bertin, Responsable des programmes d’accélération et ancienne chargée d’accompagnement chez Bordeaux Technowest. Elle était notamment responsable du site Copernic basé à Saint Médard-en-Jalles, et a décidé de s’installer au Québec il y a bientôt trois ans. La Piscine accompagne les projets innovants dans les Industries Culturelles et Créatives de l’incubation à l’accélération, dont un accompagnement final vers l’exportation. Trois programmes principaux sont proposés par La Piscine avec en plus quatre programmes partenaires (notamment avec la Ville de Montréal, le Patrimoine Canada ou encore l’École Nationale de Cirque). 

IMG_1515.HEIC
lp.png

Dans l’après-midi, les start-up étaient présentes aux Rencontres de l’IA, événement organisé par La Chambre de Commerce du Montréal métropolitain, avant de tous se retrouver pour une dernière soirée au Canada. 

Rendez-vous en juin pour une mission Développement Durable à Alicante, et en octobre pour un retour au Canada et au Japon.

 

Pour vous tenir informé des prochaines missions internationales suivez Sirena Start-up sur les réseaux sociaux : 

 

bandeau_siteweb_TPB_Plan de travail 1.png